Journal des assises no2 / 13 juin 2008

mercredi 25 juin 2008, par CGT.ST-STE

Edito Par Mariano Bona

Membre de la commission exécutive de l’Union Départementale CGT de l’Isère Elu CGT chez STMicroelectronics

Une CGT diverse, acceptant le débat, ouverte sur le Monde

C’est le principal enseignement que je tirerai de cette première journée des assises . S’il est encore trop tôt pour tirer les bilans des assises , on peut dire que les militants CGT ont montré leur capacité à débattre de manière contradictoire, à croiser les expériences , à accepter les contributions des invités qui nous ont fait l’amitié de participer
à notre travail. Le visage de la CGT qui a été montré jeudi est celui d’une CGT certes diverse de par les syndicats représentés et par les points de vue exprimés , mais une CGT qui est « une », qui sait s’écouter et faire converger les points de vue pour contribuer à l’intérêt général.

Le débat ouvert au public nous a permis d’avancer sur les questions de démocratie sociale . Si des points de vue différents voire divergents ont été émis sur le progrès technique , la croissance ou la responsabilité des chercheurs , un quasi-consensus a pu se dégager sur la nécessité de ne pas confondr incertitude et fatalisme , sur la place des sciences humaines et sociales , sur l’impasse qu’il y aurait à accepter la guerre économique comme seul moteur de l’activité humaine .

Les ateliers ont montré l’intérêt de croiser les expériences , de faire un état des lieux interprofessionnel, par territoire, en acceptant de travailler avec d’autres qui sans être CGT trouvent utile de participer à nos travaux.
Au global, la première journée à été très frustrante car elle a ouvert une multitude de sujets pour aussitôt les clore par manque de temps . Puisse ce goût de trop peu donner envie aux militants de prolonger les assises par des initiatives locales sur tous ce s sujets !

PDF - 173.8 ko
Journal no2 - 13 juin
Le 12 juin : Les intervenants du jeudi matin / Les ateliers en bref / Débat en soirée
SPIP | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0