Pour un développement équilibré, répondant aux besoins des populations

mercredi 25 juin 2008, par CGT.ST-STE


Le développement industriel a forcément un impact important sur l’emploi bien sûr, mais aussi sur l’urbanisme, les services publics, les filières de formation, etc… Un équilibre doit être trouvé entre concentrer des moyens sur certains secteurs industriels et préserver un tissu industriel suffisamment diversifié :
*- il est intéressant de rechercher un effet de taille et de proximité, pour optimiser les investissements, favoriser les liens avec les autres entreprises et les laboratoires, mettre en place des filières de formation.
*- les industries existantes (mécanique, chimie, papeteries, construction électrique et électronique, …) ont également besoin d’investissements et de technologies pour se moderniser pour s’adapter aux exigences sociales et environnementales de notre époque ;
*- une spécialisation trop poussée peut créer de gros problèmes d’emploi en cas de retournement économique majeur (style sidérurgie ou textile) ;
*- tout le monde n’a pas vocation à devenir chercheur ou ingénieur en micro ou nano-technologie.

De même, les services publics (transports, formations, etc…) doivent servir la population et ne pas être détournés de leurs buts au profit de quelques grands groupes industriels. Mais ils doivent également contribuer au développement économique du territoire, car c’est l’activité économique qui permet le financement des infrastructures utiles à toutes et à tous. Là encore, un équilibre est à trouver.

SPIP | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0