Journal des Assises Numéro 1 / 12 juin 2008

mercredi 25 juin 2008, par CGT.ST-STE

Edito Par Bruno BOUVIER

JPEG - 34.4 ko

Secrétaire Général du Comité Régional CGT Rhône-Alpes

Le Comité Régional CGT Rhône Alpes avec la Confédération et l’UGICT CGT organisent des Assises « Recherche – Innovation – Territoire : pour des politiques industrielles ambitieuses ».

Pourquoi ? Et pour quelles ambitions ?

Depuis de longues années, la CGT Rhône Alpes n’a cessé de multiplier les initiatives pour la défense et le développement et l’activité industrielle.

Les syndicats CGT au sein des entreprises, parfois avec d’autres organisations syndicales sont force de propositions pour construire des
alternatives aux stratégies développées par les groupes industriels. Ces projets alternatifs intègrent de façon récurrente les enjeux « Recherche – Innovation – Développement des qualifications, des compétences ».

En juillet 2005, quinze pôles de compétitivité dont quatre mondiaux ou à vocation mondiale se sont mis en place en Rhône Alpes.

Incontestablement, ces pôles structurent et vont structurer sans doute de façon plus grande encore l’économie rhônalpine de demain.

Le monde de la recherche, de l’enseignement supérieur s’interroge sur les choix du gouvernement tournés exclusivement sur la compétitivité, l’attractivité de quelques territoires. Des luttes se développent dans le prolongement de l’action de 2004.

Le 19 juin, les salariés du CNRS organisent une grande journée d’action face aux évolutions concernant ce « fleuron » de la recherche au sein
de notre pays.

Construire une démarche et une ambition syndicale.

La CGT considère que ces enjeux très brièvement rappelés nécessitent une activité syndicale déterminée et offensive.

Il s’agit pour notre organisation de s’opposer résolument aux choix du gouvernent et du patronat, et de travailler à des initiatives syndicales faites de propositions, d’exigences revendicatives.

Quatre clés d’entrée apparaissent déterminantes :

  • Se donner une véritable ambition industrielle en France et en Europe.
  • Définir démocratiquement une politique de recherche en France et en Europe
  • Donner aux objectifs de formation, de qualification, de formation tout au long de la vie, une dimension essentielle.
  • Faire de l’aménagement du territoire, de la coopération, un enjeu majeur de toute décision politique, économique et sociale en opposition à la concurrence exacerbée.

Les Assises de Grenoble de ce mois de juin 2008 doivent nous permettre de construire ensemble de telles ambitions.

PDF - 503.6 ko
Journal no1 - 12 juin 2008
Programme des assises et présentation des atelier
SPIP | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0